ruea_yachts_60m_construction

Le constructeur naval Couach souffle après la décision du tribunal de commerce de Bordeaux. Après une liquidation judiciaire prononcée en 2009, le tribunal de commerce accorde au constructeur de yacht de luxe d’échelonner ses dettes sur 10 ans.

L’entreprise qui emploie 210 salariés se dit optimiste avec un carnet de commandes rempli jusqu’à la fin de l’année. Si 2014 semble en revanche plus creux, le constructeur indiqué avoir des bons espoirs ainsi que des contrats importants en préparation.

Après la mort du précédent patron, l’entreprise avait reçu un investissement de 30 millions d’euros de sa nouvelle maison mère en 2011. La procédure de sauvegarde fut déclenchée à la suite d’un différend avec 2 créanciers : un client russe qui exigeait un remboursement suite à un retard de livraison de 3 mois et une banque qui réclamait 3 millions d’euros dans le cadre d’un litige avec un moule à bateau.

Aujourd’hui Coach et ses employés respirent et vont remonter la pente petit à petit notamment avec la réponse à l’appel d’offre de l’Arabie Saoudite pour le renouvellement de sa flotte de  vedettes militaires.

Source :