telepa10

 Dans le développement des drones, une nouvelle étape est franchie avec le guidage cérébral. En effet des étudiants âgés de 21 à 28 ans ont réussi, après un entrainement spécial, à diriger un drone juste avec leur activité cérébrale.

L’entrainement fut long et par étapes. Ils ont commencé par contrôler un curseur de souris, puis ensuite ils sont passés sur une simulation de pilotage et enfin au réel.

La commande fonctionne via une communication wi-fi entre un ordinateur et le drone calé à vitesse constante. Le pilote porte un casque d’EGG (électroencéphalographie), qui capte les signaux électriques de l’activité du cerveau. Puis un ordinateur interprète ces signaux et les converties en commandes qui sont ensuite envoyées au drone qui les exécute.

Pour le moment les commandes sont limitées à 4 mouvements : monter, descendre tourner à gauche et tourner à droite. Elles sont construites par les images motrices des mains du pilote.

 

Cette expérience permet une avancée dans le monde de la commande de systèmes. Ce projet ouvre les portes pour la recherche médicale dans les domaines de remplacement de membres ou même dans les moyens de locomotion des handicapés moteurs.

Source: