internet

Dans un monde où nous possédons tous un Smartphone, un accès internet et un profil sur la toile ;  les entreprises industrielles ne sont elles que 35% à posséder un site web.

Cet outil pourtant en pleine expansion reste un outil de communication de savoir-faire des plus efficaces. Alors qu’une publicité dans un journal ne touchera que les lecteurs, un site web lui touche potentiellement le monde entier. La visibilité d’une entreprise est un atout majeur dans la recherche de clients et de marchés tout comme dans le recrutement. Les grands groupes l’ont bien compris et ont développé ainsi des sites performants dans ces intentions.

Alors pourquoi 35% des industriels seulement possède un site web ? Souvent c’est dû à 2 facteurs : la méconnaissance de l’outil et le manque de crédit. Pourtant les sites web  ne sont qu’une utilisation partielle de la communication numérique.

Si pour un chercheur d’emploi, la visibilité est une chose primordiale pour se démarquer au milieu de 6 millions de personnes (voir article « Visibilité et E-réputation sur internet).  Pour une entreprise les objectifs sont tout autres.

Une entreprise possède moins d’outils de visibilité mais qui lui sont propres. Un site web d’une entreprise permettra de mettre en avant son savoir-faire, son histoire, les activités « spectaculaires » qu’elle a déjà réalisées, sa politique et sa culture d’entreprise.  Elle pourra compléter cela  par des annonces de recrutements, des contacts pour différentes questions, … Cet outil reste malgré tout très démonstratif, afin de pouvoir se construire un réseau, l’entreprise peut compter sur les réseaux sociaux. Ainsi on voit de plus en plus d’entreprises posséder des comptes Facebook, Twitter, Viadéo, et Link’in. Ces réseaux sont les clés de la mise en relation client/fournisseur et recruteur/candidat.

Tous ces outils sont ceux de la communication numérique qui seront les clés de la visibilité et du démarquage d’une entreprise par rapport à une autre sur certains marchés.

 

Source :