jeunes_diplomes_250x250

La 1ère difficulté que l’on rencontre dans la recherche d’emploi en tant que jeune diplômé est notre manque d’expérience. Mais n'avons-nous réellement aucune expérience ?

Sur le papier, on doit bien l’admettre. En revanche, les stages et les projets durant nos périodes de formation sont bien porteurs d’expérience. Le véritable problème est d’arriver à les valoriser lors d’entretiens. Pas toujours évident quand on garde en tête qu’on le fait pour obtenir notre diplôme. Mais en prenant du recul, en excluant le contexte scolaire, on se rend vite compte que le travail fourni est une expérience riche.

Les stages apportent une contrainte qui ne se retrouve pas en CDI : la gestion du temps. On doit réaliser un travail dans un temps très court et surtout dans beaucoup de cas, personne ne reprendra le travail après nous. Ce fut mon cas dans mes 2 stages (BTS et Licence) ainsi que dans les projets à réaliser. Quand notre formation apporte un plus dans les équipes que l’on intègre, on a « obligation de résultat et de fiabilité ».  C’est donc le contexte et le rapport réalisation-temps qu’il faudra mettre en avant.

Les recruteurs pointeront à 80% le doigt sur cette partie du CV, avec diverses motivations et attentes comme l’explique l’article du Blog-pour-l’emploi. C’est à nous jeunes diplômés de se préparer à y répondre. Chacun devra trouver la réponse qui lui permettra au mieux de se valoriser.